C'est le passé et le présent qui se mélangent pour former la passionnante histoire culturelle de notre antique cité, tournée irrémédiablement vers l'avenir…
Ces "billets", pour amoureux d'Anduze, n'en sont que quelques modestes reflets.

16 août 2012

L'art photographique original de Jean-Marc Godès

"L'homme pressé"
Qu’il est bon de temps en temps d’ouvrir son dictionnaire pour vérifier le sens d’un mot et sa définition, histoire d’éviter de galvauder sa véritable signification. Je le fis pour « surréalisme » et l’information que me livra mon recueil des mots préféré colla parfaitement à l’œuvre présentée par Jean-Marc Godès : « Mouvement littéraire et artistique qui se dresse contre toutes formes d’ordre et de conventions logiques, morales, sociales, et qui leur oppose les valeurs du rêve, de l’instinct, du désir et de la révolte…».
La démarche artistique de ce photographe correspond, à mon sens, à ce profil. L’hommage rendu aux livres par les images n’est-il pas, après tout, un juste retour des choses ? Les ouvrages, dans leur grande diversité, ne sont-il pas eux même de formidables générateurs d’images réelles ou naturellement imaginées par leurs lecteurs ?… Grâce à son imagination et à ses qualités de plasticien Jean-Marc Godès réussit à construire, à travers l’histoire éphémère mais très élaborée de chaque vue, l’univers particulier et attachant de son « histoire imaginaire des livres et de l’écrit ».
Dépourvus de tous montages informatique, les clichés numériques que nous propose cet artiste sont de véritables mises en scène originales dont l’anonymat de leurs acteurs d’un jour, qu’ils soient humains ou animaliers, participe à l’émotion dégagée par les magnifiques images.
Même si parmi celles-ci certaines sont teintées d’un humour provocateur, c’est pour mieux nous faire apprécier la sensibilité poétique des autres : Jean-Marc Godès sait cultiver et utiliser le paradoxe à bon escient, pour notre plus grand plaisir visuel. Mais laissons-le conclure avec cette jolie phrase : "Au carrefour de l'art contemporain, de la littérature et de la poésie, mes constructions numériques sont un hommage rendu à la musique du temps et aux couleurs de la vie." Eh bien, monsieur Godès, aucune fausse note ne vient perturber la partition de votre art et nous serons toujours impatients d'en connaître les nouvelles gammes !…

Aucun commentaire: