C'est le passé et le présent qui se mélangent pour former la passionnante histoire culturelle de notre antique cité, tournée irrémédiablement vers l'avenir…
Ces "billets", pour amoureux d'Anduze, n'en sont que quelques modestes reflets.

7 avril 2014

Anduze, culture, patrimoine…

Vue inédite d'Anduze du toit du temple
Allez, après cet intermède important de la vie démocratique locale, voici résumés les principaux projets et manifestations à caractère culturel organisés ou soutenus par la municipalité qui viendront émailler la vie anduzienne dans les mois à venir.
Dans quelques jours nous accueillerons avec plaisir la sympathique troupe du Petit Théâtre de Boisset pour une pièce intitulée "Pas de repos pour un champion". En mai, dans le cadre du rendez-vous annuel de la bourse numismatique, Laurent Schmitt viendra nous faire une conférence : «  Le trésor des vignes : Aurei des Julio-Claudiens au cœur du Piémont Cévenol  ». Deux jeunes femmes talentueuses et dynamiques nous expliqueront en juin, à la veille du premier jour de l'été, comment arriver au bonheur grâce à leur méthode… très personnelle ! (la méthode Kloche…). Début juillet les Arts plastiques seront à l'honneur avec la très belle exposition de sculptures de notre invitée Kanel Brosi. Vivement le retour du célèbre festival de la céramique au mois d'août, dans son écrin rénové du parc des Cordeliers ! Reprise du cinéma en plein air, à l'école de musique, cet été en juillet et août. La première quinzaine de septembre verra le lancement du troisième concours de nouvelles ; lancement retardé pour permettre aux collèges et lycées de le programmer. Les incontournables et très attendues Journées du Patrimoine seront organisées comme chaque année en collaboration avec l'office de tourisme d’Anduze, avec visite guidée de notre cité, exposition au temple et conférence sur l'histoire locale. La tour de l'Horloge sera malheureusement fermée pendant ces deux jours consacrés à notre patrimoine, celle-ci étant cette année notre centre d'intérêt patrimonial majeur avec sa rénovation intérieure. Mais j'aurai l'occasion d'en reparler plus précisément dans les semaines et mois à venir. Enfin, pour terminer cette liste, non close à ce jour, nous recevrons en octobre le Cratère Théâtre d'Alès qui nous présentera le spectacle «  La sortie d’un artiste de la faim  ».
Bien entendu, nous communiquerons sur chacun de ces événements (et les autres) le moment venu.
Ces six années supplémentaires vont aussi nous permettre de concrétiser d'autres projets culturels plus structurants qui n'ont pas trouvé leurs réalisations définitives durant notre premier mandat. Je pense entre autres à la constitution d'un fond patrimonial, dûment répertorié, comprenant toutes sortes de documents, archives et autres objets en rapport direct avec la richesse et la diversité de notre histoire locale.

Aucun commentaire: