C'est le passé et le présent qui se mélangent pour former la passionnante histoire culturelle de notre antique cité, tournée irrémédiablement vers l'avenir…
Ces "billets", pour amoureux d'Anduze, n'en sont que quelques modestes reflets.

27 avril 2017

Anduze va recevoir une vingtaine d’auteurs dramatiques !…


L’offre culturelle de la municipalité d’Anduze laisse depuis longtemps une place importante au domaine théâtral dans toute sa diversité. Aussi, quand les Anduziens Louise et Michel Caron sont venus nous solliciter pour une collaboration à cette manifestation littéraire inédite qu'ils organisent en leurs noms propres autour d’une vingtaine d’auteurs dramatiques de théâtre, se déplaçant jusqu’à la Porte des Cévennes, nous ne pouvions qu’accepter avec enthousiasme !

Ces professionnels de l’écriture, tous membres des EAT (Ecrivains Associés du Théâtre) et venant d’horizons différents, vont participer le 13 mai prochain à un « atelier d’écriture nomade » dans le cadre enchanteur de la Bambouseraie. Dans ce lieu propice à la créativité, ils rompront avec la solitude de l’écriture pour échanger des expériences et des méthodes de travail sur un thème donné, dévoilé au dernier moment.

Ensuite, en fin d’après-midi, ils donneront rendez-vous au public à partir de 17h30 dans un autre lieu magique, le parc des Cordeliers, pour livrer le résultat de cet exercice, avec pour chacun la lecture d’un extrait de leur production. Cette restitution permettra de découvrir les divers processus de création qui président à la construction spécifique d’une œuvre théâtrale et d’engager une discussion. Alors bien sûr cet événement est destiné à tous ceux « qui portent un intérêt au théâtre, aux compagnies théâtrales, comédiens, metteurs en scène, organisateurs de spectacles, directeurs de structures d’accueil, centres dramatiques, élèves des classes théâtre de la région, et naturellement tous les amoureux de la langue et du spectacle vivant sans restriction ».
 
Mais, plus largement, c’est une occasion rare de rencontrer en un même lieu tous ces auteurs contemporains, détenteurs de solides références mais paradoxalement souvent peu connus du grand public, et ainsi dans une ambiance conviviale de mieux appréhender cette profession particulière et essentielle à la création théâtrale. Voici quelques mots de Louise, repris de l’article du journal d’Alès Agglo, qui résument parfaitement bien l’état d’esprit de cet événement : « Recevoir ces auteurs est une suite logique à l’accueil de spectacles de théâtre. Que serait le théâtre sans Molière, Feydeau ? Faut-il pour autant oublier les vivants qui témoignent de l’époque ? Leurs pièces résonnent du bruit du monde, parlent de nos espoirs et de nos désespoirs. Ils nous font rire, pleurer, rêver. Rien de ce qui est humain ne leur est étranger. »

Quelle soirée brillante en perspective !…

Aucun commentaire: