C'est le passé et le présent qui se mélangent pour former la passionnante histoire culturelle de notre antique cité, tournée irrémédiablement vers l'avenir…
Ces "billets", pour amoureux d'Anduze, n'en sont que quelques modestes reflets.

23 février 2018

Les secrets de l’« Espingouin » enfin révélés…

Après avoir publié en 2012 la savoureuse nouvelle « Qu’est l’Espingouin devenu ? » (voir billet culturel 1 de mars 2013), Michel Caron récidive sur le même sujet en ce début d’année avec la sortie d’un ouvrage plus important qui nous apporte enfin des réponses aux nombreuses questions concernant notre fameux « espingouin » (mot d’argot ancien désignant un Espagnol).

En écrivant « Mémoires d’avant l’exil » l’auteur ne nous propose pas une suite directe de sa nouvelle mais les clés qui nous permettent de comprendre les tenants et aboutissants du parcours atypique de son héros qui, installé depuis quelques temps à Anduze, disparut du jour au lendemain sans laisser de trace… Avec ce livre nous découvrons que celui-ci s’est décidé finalement à écrire ses mémoires, divisés en cahiers dont chacun évoque un lieu de son itinéraire chaotique lié aux événements de la guerre d’Espagne. Une période sombre pour ce pays et dont Michel possède une solide connaissance ; un atout essentiel lui permettant de traduire parfaitement bien dans ce récit l’atmosphère particulière des années trente, de Paris à Barcelone mais aussi dans le sinistre camps de concentration de Rivesaltes. Ceci à travers le regard d’un adolescent devenu jeune homme et évoluant dans une époque annonciatrice de la deuxième guerre mondiale…

Ce texte ne devrait pas laisser indifférent la communauté d’origine espagnole de nos Cévennes et aussi les autres. Que ceux qui n’auraient pas lu la nouvelle se rassurent : l’habilité de l’écrivain est d’offrir une œuvre littéraire qui se suffit à elle-même pour la compréhension de l’histoire dans l’Histoire…
Déjà dans mon premier billet j’avais évoqué une éventuelle adaptation pour le cinéma (ou la télévision ?) : aujourd’hui je persiste et signe !…

« Mémoires d’avant l’Exil » de Michel Caron, chez Complices éditions, www.complices-editions.fr

Aucun commentaire: